Les tattoos : meilleur remède contre le rhume ?

Vous avez aimé? Partager!Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Tumblr
Tumblr

tattoo-photo-noir-et-blanc-seance-de-tatouageAux États Unis trois chercheurs de l’université d’Alabama ont effectué une étude sur le bienfait des tatouages.

Vous pensiez que les tatouages étaient un risque pour votre santé ? Selon les chercheurs de l’université d’Alabama vous avez tort. Pour eux, les tatouages ne sont pas mauvais pour la santé bien au contraire, ils boostent votre système immunitaire.

Pour prouver cette affirmation, ils ont sélectionné des hommes et des femmes âgés de 18 à 47 ans dont l’intention était de se faire un tatouer. Les chercheurs ont dans un premier temps testé et évalués l’état général du système immunitaire des participants avant l’acte du tatouage. Les analyses se sont basées sur l’activité sécrétoire des anticorps d’immunoglobuline A, qui aident à lutter contre les infections tel que le rhume, mais aussi sur le niveau de cortisol (l’hormone du stress)qui entraîne la baisse d’immunoglobuline A. L’opération a été reproduite après l’acte du tatouage.

Les experts nous expliquent avoir analysés la pratique du tatouage dans son ensemble avant d’en être arrivés à la conclusion que les tatouages renforcent le système immunitaire. Ainsi entre en compte dans cette étude : le nombre de tatouages réalisés par les participants, le nombre d’heures passées sous le dermographe du tatoueur, le nombre de temps passé depuis la réalisation du premier tatouage, le nombre de session pour réaliser le tattoo ainsi que la surface totale de peau recouverte.

Le résultat est sans appel. Chez les personnes qui réalisent leur premier tatouage, le taux de co

les-tatouages-sont-bons-pour-la-santé-pour-lutter-contre-le-rhume

rtisol monte en flèche alors que le niveau d’immunoglobuline A est en forte baisse. Chez les tatoués le résultat est différents. Le niveau d’immunoglobuline reste élevé. La chute est bien moins importante que pour le premier groupe de participants. Selon les chercheurs les tatoués réagissent mieux aux tatouages simplement parce que leur système immunitaire a été entrainé à résister aux tattoos. Ils comparent même l’expérience du tatouage à un entraînement de sport : au début les muscles font mal puis au fur et à mesure la douleur s’efface.

Tout de même un bémol doit être apporté à cette étude. Il faut noter que le nombre de personnes suivies pour cette étude n’est pas représentatif et que d’autres réponses peuvent être apportées à cette réaction du système immunitaire.

A suivre…

Les tattoos : meilleur remède contre le rhume ?
Votez pour notre article
Vous avez aimé? Partager!Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Tumblr
Tumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 2498 to the field below: