Même les momies avaient le tattoo dans la peau !

Vous avez aimé? Partager!Share on FacebookPin on PinterestShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

une découverte incroyable en egypte une momie de 3300 ans avec des tatouages

Vous avez peut-être entendu parler de la découverte incroyable récemment faite en Egypte. Un groupe d’archéologues à découvert une momie couverte de tattoos. Retour sur la découverte de cette momie pas comme les autres.

Il n’est jamais anodin de faire la découverte une momie, mais celle faite par l’égyptologue Cédric Corbeil et son équipe est encore plus incroyable. Ces derniers ont trouvé une momie de femme absolument unique. Pour la première fois ils ont découvert le corps d’une momie tatouée avec des vaches, des babouins mais aussi des serpents. Cette momie a vécu autour du règne de Toutankhamon, c’est-à-dire il y a 3300 ans ! Comme l’égyptologue le souligne, une quinzaine de momies avec des tatouages géométriques ont déjà été découvertes mais c’est la première fois que les archéologues constatent des tatouages animaliers sur une momie.

Une découverte exceptionnelle dans la Vallée des Mort

Le corps de cette momie exceptionnelle a été découvert parmi une centaine de momie entassées dans le village de Deir el-Médineh, en Egypte. Ce village était celui des artisans de la Vallée des morts. Ces artisans hors-pair faisaient partie de l’élite égyptienne et étaient momifiés tout comme leurs maitres et enterrer dans des tombes communes. C’est dans la tombe TT290 que la découverte exceptionnelle a été faite. Cette découverte est d’autant plus incroyable que la tombe avait déjà été fouillée par l’égyptologue Bernard Bruyères en 1930. L’équipe de ce dernier découvre rapidement une centaine de momie dans le tombeau. La plupart ont subi le passage des pillards et sont incomplètes. C’est l’anthropologue américaine, Anne Austin, invitait à venir examiner les momies qui se rend compte la première que le buste de l’une d’entre elle présente des tatouages inhabituelles.
Cédric Gobeil, archéologue de l’Institut Français d’archéologie orientale, explique que c’est grâce au traitement informatique des photos du buste de la momie qu’ils ont pu observer des tatouages représentants des motifs de l’Egypte pharaonique. Ce qui n’avait jamais été constaté avant.

Des tatouages animaliers

Les archéologues savaient déjà que les égyptiens pratiquaient l’art du tatouage. Ces tatoueurs ancestraux se servaient d’encre bleue créée à partir de végétaux brulés et mélangés entre eux. Ils déposaient l’encre à tattoo directement sur la peau puis à l’aide d’un assortiment d’aiguilles ils tatouaient des motifs géométriques. La technique est donc pratiquement la même que celle qu’utilisent les tatoueurs du 21ème siècle.
Après avoir vérifié qu’il s’agissait bien de tatouages et non d’ornements post mortem les archéologues ont pu étudier le symbole des tatouages présents sur la momie. Ils ont observé des tatouages uniquement que le haut de son corps allant de sa gorge jusqu’au coudes de ses deux bras.
Ils ont ainsi noté la présence de tatouages représentant les yeux Oudjat qui symbolisent le signe de Nefer. Nefer était un prénom Egyptien signifiant le beau, le bon ou encore la perfection. On retrouver notamment cette racine dans le prénom de Néfertiti qui signifie « la belle est venue ». La momie présente également le tatouage de deux babouins assis dans le cou. Les babouins représentent le dieu Thot une divinité importante qui symbolise l’intelligence. Il est le dieu de la science, de l’art et de l’écriture. Il est aussi représenté par un homme à tête d’ibis. Les archéologues ont également remarqué des tatouages représentant des cobras et des fleurs accompagnant la femme dans sa vie quotidienne. Pour fini ils notent également la présence de tattoo de deux vaches se faisant face. Il représente la déesse Hator, une divinité majeure dans le village de Deir el-Médineh.
Les archéologues supposent que cette momie serait une prêtresse ou une musicienne d’Athor.

Même les momies avaient le tattoo dans la peau !
Votez pour notre article
Vous avez aimé? Partager!Share on FacebookPin on PinterestShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Tumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 7152 to the field below: